Les livres comme témoins, les livres comme remparts...

"Toi, vers une deuxième vie promise par la langue chez un lecteur qui échapperait à la chute d'un astre"
                                                                                                  Mahmoud Darwich


C'est bien de cela qu'il s'agit, le livre qui offre une deuxième vie, au travers du lecteur. 
L'Académie française vient de décerner son grand prix 2017 à Daniel Rondeau,  pour son livre Mécaniques du chaos (Grasset), fresque en forme de kaléidoscope de la situation géopolitique d'une zone qu'il connaît bien, la Méditerranée et le Moyen-Orient.

Une occasion pour comprendre, au-delà du roman, et toujours par les livres, ce vit aujourd'hui ce Moyen-Orient.
La nouvelle question d'Orient (La Découverte), de Geoges Corm, un brillant essai politique et historique
De l'ardeur, histoire de Razan Zaitouneh, de Justine Augier (Actes Sud), témoignage bouleversant sur cette avocate syrienne, vigie de la révoluton, disparue en 2013.
Sauver les livres et les hommes, de Michaeel Najeeb (Grasset), bénédictin qui entreprit de sauver la très riche bibliothèque de Mossoul en Irak.
Les passeurs de livres de Daraya, de Delphine Minoui (Seuil), grand reporter au Figaro, racontant ici l'odyssée d'une poignée de jeunes gens qui, des décombres de ville de Daraya en Syrie, reconstituent une bibliothèque secrète.
empty