Du 10 septembre au 10 octobre, avec une affiche signée Bastien Vivès, la Fête de la BD se décline à Bruxelles en expositions, rencontres, animations, dédicaces, et de nombreux extras, à voir sur leur site.
En même temps sont décernés une dizaine prix, les Prix ATOMIUM, à des BD de création, et de qualité, avec la participation de l'Association Raymond Leblanc, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Région Bruxelles-Capitale, la Première, la Fondation Cognito, Le Soir, le journal Spirou, Stripgids, André Querton, la Foire du livre, Le Lombard, Casterman, Futuropolis...
Le Prix Raymond Leblanc de la jeune création a été décerné à l'auteur Taïwanais Wu Shih-Hung pour une BD à paraître au Lombard, Vents de montagne, pluies d'océan.
Découvrez ici les autres lauréats.
 

L'actualité qui s'offre à nous en matière de livres, n'est pas faite que de bande dessinée ou de rentrée littéraire. Depuis quelques semaines elle remet au premier plan des événements et des pays en crise, pour lesquels les livres sont de précieux outils d'analyse et de compréhénsion.
Ce sont bien sûr les événements d'Asie centrale, du Proche-Orient et leurs ondes de chocs sur nos pays qui sont au coeur de cette actualité.
LIBREL vous présente des tables, ou des vitrines, pour vous informer et guider vos lectures.

La rivalité coloniale en Asie Centrale au XIXe siècle, entre la Russie et l'empire britannique, qu'on appelle "Le Grand Jeu", amena à la création d'un Etat-tampon, l'Afghanistan. Et comme on le sait, le cercle des rivalités s'est élargi par la suite, et jusqu'à aujourd'hui, aux Etats-Unis et à la Chine.
C'est donc une histoire longue, qu'un livre en particulier permet de comprendre, Le Grand jeu, de Peter Hopkirk (1990), publié par les remarquables éditions Nevicata. Il reprend et explique cette rivalité anglo-russe et notamment les choix difficiles, entre interventions actives (forward policy) et attentisme prudent, auxquels étaient déjà confrontés les politiques et les militaires. L'histoire récente a montré ce qu'il en a été depuis lors. Le Grand Jeu continue, la question d'Orient n'est pas neuve.
Parmi les ouvrages sélectionnés ici, deux romans de Rudyard Kipling... autour du thème du Grand Jeu.

 

Alors que le Prix 1ère Victor du livre jeunesse 2020-2021 vient dêtre décerné à Catherine Locandro pour son livre Cassius  (Albin Michel jeunesse), la sélection 2021-2022 a été annoncée : cinq romans d'éditeurs, autrices, auteur et traductrice belges francophones ont été choisis par un jury de professionnels de la lecture et de jeunes lectrices et lecteurs passionnés.
La date limite des inscriptions des groupes de lecture, professeurs, mouvements de jeunesse... pour participer au vote final est fixée au 20 septembre 2021

Le Farniente s’adresse aux ados : c’est un prix littéraire décerné par les jeunes. Il suffit de lire un ou plusieurs ouvrages de la sélection et de voter. Pas de jury, c’est la démocratie directe ! Voici la nouvelle sélection, 10 romans sélectionnés parmi les 267 qui ont été lus...
Deux catégories, jaune (les 5 premiers titres) et verte (les 5 suivants), des niveaux de lecture différents...

empty