L'homme qui regardait passer les trains

À propos

Chasse à l'homme - Kees Popinga, honorable père de famille de la bourgeoisie de Groningue, est un homme sans histoireChasse à l'homme Kees Popinga, honorable père de famille de la bourgeoisie de Groningue, est un homme sans histoire : les voyages, l'alcool, les femmes font pour lui partie de cette vague envie qu'on refoule en allumant un cigare ou en faisant une partie d'échecs. Tout se déclenche le soir où il rencontre son patron dans un estaminet. Adapté pour le cinéma en 1953, par Harrold French, sous le titre The Man who watched trains go by (Paris Express dans la version française doublée), avec Claude Rains (Kees Popinga), Marta Toren (Michèle), Marius Goring (Inspecteur Lucas), Herbert Lom (De Koster Jr), Anouk Aimée (Jeanne, la petite vendeuse).Simenon en numérique : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très "noirs' Romans durs

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782258096479

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    169 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Poids

    769 Ko

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Georges Simenon

Georges Simenon naît à Liège le 13 février 1903. Après des études chez les jésuites, il devient, en 1919, apprenti pâtissier, puis commis de librairie, et enfin reporter et billettiste à La Gazette de Liège. Il publie en souscription son premier roman, Au pont des Arches, en 1921, et quitte Liège pour Paris. Il se marie en 1923 avec " Tigy " et fait paraître des contes et des nouvelles dans plusieurs journaux. Le roman d'une dactylo, son premier roman " populaire ", paraît en 1924, sous un pseudonyme. Jusqu en 1930, il publie contes, nouvelles, romans chez différents éditeurs. En 1931, le commissaire Maigret commence ses enquêtes... On tourne les premiers films adaptés de l'œuvre de Georges Simenon. Il alterne romans, voyages et reportages, et quitte son éditeur Fayard pour les Editions Gallimard où il rencontre André Gide. Durant la guerre, il est responsable des réfugiés belges à La Rochelle et vit en Vendée. En 1945, il émigre aux Etats-Unis. Après avoir divorcé et s'être remarié avec Denyse Ouimet, il rentre en Europe et s'installe définitivement en Suisse. La publication de ses œuvres complètes (72 volumes !) commence en 1967. Cinq ans plus tard, il annonce officiellement sa décision de ne plus écrire de romans. Georges Simenon meurt à Lausanne en 1989.

empty