Le secret c'est de tout dire !

Traduit de l'ITALIEN par MONIQUE BACCELLI

À propos

De la Seconde Guerre mondiale aux années de plomb, Salvatore Messana fit preuve d'un zèle remarquable pour mener l'inverse d'une vie bien rangée. Tour à tour marin, gangster et ouvrier, il n'est jamais le dernier pour s'encanailler : c'est bien là tout son charme.Vagabondeur professionnel, il fait ses gammes en volant des camions, entre deux balades en vespa. Après un passage derrière les barreaux, il côtoie la classe ouvrière milanaise. Il devient un véritable maître dans l'art de la perception d'indemnités de licenciement, et plume ses chefs les uns après les autres, avec une grâce savoureuse. Difficile de ne pas s'enthousiasmer pour un tel individu, chez qui la lutte des classes prend des allures de partie de Monopoly, où le jackpot n'est finalement jamais très loin de la case prison!

Gianni Giovannelli est né à Ferrara en 1949, et a exercé la profession d'avocat à Milan. Il a écrit un grand nombre d'articles sur des sujets juridiques et littéraires, avec un certain goût pour la polémique. Il a publié en Italie les ouvrages Svaraj Gandharva e Volta (1985) et Confessioni di un uomo malvagio (1988). Il a également écrit sous le pseudonyme de Palmiro Lettera al Giudice Forno (1981) et Poesie dalla latitanza (1982).


  • Auteur(s)

    Gianni Giovannelli

  • Traducteur

    MONIQUE BACCELLI

  • Éditeur

    Editions Allia

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    07/01/2021

  • Collection

    MOYENNE COLLECTION

  • EAN

    9791030413311

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Poids

    1 792 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    3.0

Aucune information sur l'accessibilité n'est disponible

Gianni Giovannelli

Gianni Giovannelli est né à Ferrara en 1949,
et a exercé la profession d'avocat à Milan. Il a écrit un
grand nombre d'articles sur des sujets juridiques et
littéraires, avec un certain goût pour la polémique. Il a
publié en Italie les ouvrages Svaraj Gandharva e Volta
(1985) et Confessioni di un uomo malvagio (1988). Il a
également écrit sous le pseudonyme de Palmiro Lettera
al Giudice Forno (1981) et Poesie dalla latitanza (1982).

empty