Le Massacre des illusions (préface Mario Andrea Rigoni)

À propos

Le Massacre des illusions offre les réflexions de Leopardi consacrées à la politique, à la société et à l'histoire des civilisations.
Rebelle à tout esprit de système, loin de toute tentation doctrinaire et superstition rationaliste, il cisèle l'ère du temps par un regard critique incisif et un sens aigu des détails. Digne héritier de Machiavel, son ironie désespérée, sa finesse et son pessimisme lumineux le placent dans la lignée des plus grands moralistes. Observateur lucide de ses semblables, Leopardi fait dans Le Massacre des illusions un portrait de son époque toujours aussi actuel. À l'abri de toute idéologie ou récupération, il ne se préoccupe que de ce qu'il voit : l'homme et son monde.

D'une précocité inouïe, Leopardi (1798-1837) apprend seul une demi-douzaine de langues, dont le grec et l'hébreu. Adolescent, il livre ses premiers travaux philologiques, une tragédie et une histoire de l'astronomie, avant d'écrire des poèmes qui, réunis et publiés en 1831 sous le nom de Canti, établiront sa gloire. À l'âge de 19 ans, il entame l'écriture du Zibaldone (Allia, 2003). Il meurt à Naples en 1837, après une indigestion de glace au citron.

  • Auteur(s)

    Giacomo Leopardi

  • Éditeur

    Editions Allia

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    03/02/2023

  • Collection

    MOYENNE COLLECTION

  • EAN

    9791030414912

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Poids

    870 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Giacomo Leopardi

Philosophe à la culture encyclopédique, Giacomo Leopardi (1798-1837) est aussi le grand poète de la condition humaine et de la mémoire. Enfant prodige éduqué selon des principes religieux et très stricts, cet homme érudit s'inscrit, avec Dante, au panthéon des écrivains italiens. Conforme à la volonté iconoclaste des «?Plis?», cette sélection de lettres donne à voir un autre visage de Leopardi. Celui que l'on retient trop souvent comme un homme pessimiste apparaît ici comme un profond connaisseur de l'âme humaine, cultivant une idée ambitieuse du bonheur.

empty