Grégory Elbaz

  • Ernest a dix ans. Dix ans de vide : sa mère est morte le jour de sa naissance et son père a disparu. Dix ans d'ennui : sa vie avec sa grand-mère, prénommée Précieuse, n'a rien de très exaltant : école, goûter, devoirs, soupe. Pas de téléphone, pas de télévision. Seule distraction : une mystérieuse lettre que le grand-père d'Ernest avait envoyée du front pendant la guerre, une lettre indéchiffrable. Ernest est bon élève, solitaire et taciturne, pour ne pas dire muet. Jusqu'au jour où Victoire de Montardent arrive dans sa classe et jette son dévolu sur lui. Car Ernest est beau, ce que les autres filles de la classe avaient déjà remarqué...

  • " Simone, une voyante qui a de l'avenir : elle prédit le passé ! " François Morel
    Chez les Moulard, la voyance est une affaire de famille. Aussi, lorsque Simone, la petite dernière, détraque ses pouvoirs par accident, c'est la catastrophe ! Non contente de ne plus voir l'avenir des gens, elle voit désormais leur passé. Le pompon, c'est qu'elle met systématiquement le doigt sur l'événement qui leur a fait rater l'amour de leur vie ou une occasion rêvée de faire fortune.
    Non, décidément, il n'y a plus qu'une solution pour sauver la réputation d'honnêtes voyants des Moulard et corriger le don de leur fille : l'expédier au pensionnat de Sornettes-le-Puits...

  • Jonas serre les poings : pourquoi ne pourrait-il pas partir en classe verte, lui ? Parce qu'il n'a pas d'argent ? Ça n'est pas juste !

empty