• « Si je m'autorisais à t'aimer, mes sentiments pour toi me consumeraient. Il n'y aurait plus que toi dans ma vie. J'aurais constamment peur que tu cesses de m'aimer. Et, si tu le faisais, j'en mourrais. »
    En 1960, quand Jennifer Stirling se réveille à l'hôpital, elle a tout oublié. L'accident de voiture, son mari, son nom... Alors qu'elle cherche à comprendre pourquoi elle n'est qu'une figurante dans sa propre vie, elle retrouve une lettre d'amour.
    Son correspondant mystérieux, qui signe d'un simple « B », semble prêt à tout pour elle.
    Quarante ans plus tard, Ellie Haworth découvre ces bouleversants mots d'amour dans les archives du journal pour lequel elle travaille. À mesure qu'elle découvre la correspondance de ces amants, Ellie brûle de savoir comment s'est terminée leur histoire - et, par la même occasion, si celle qu'elle vit vaut vraiment le détour. La dernière lettre bouleversera leur vie à tout jamais.
    « Un roman désespérément romantique qui vous laisse plein d'espoir. » Chicago Tribune
    « À travers cette incroyable histoire d'amour, Moyes prouve que quelques mots suffisent à vous briser le coeur ou à vous donner un second souffle. » Marie Claire

  • Nous sommes en 1963, et Elisa Esposito survit tant bien que mal. Née muette, abandonnée par sa famille, elle travaille de nuit comme femme de ménage au Centre Occam de recherche aérospatiale.
    Un soir, elle surprend quelque chose qu'elle n'était pas censée voir : un homme amphibie prisonnier d'une cuve, qui doit être étudié par les scientifiques pour faire avancer la course à l'espace de la Guerre Froide. La créature est terrifiante, mais aussi magnifique - elle fascine Elisa. Utilisant la langue des signes, celle-ci établit une communication. Bientôt, la créature devient sa seule raison de vivre.
    Pendant ce temps, Richard Strickland, le militaire brutal qui a capturé la créature en Amazonie, envisage de la disséquer avant que les Russes ne tentent de s'en emparer.
    Elisa doit tout risquer pour sauver la créature. Avec l'aide d'une collègue qui souffre du racisme ambiant et d'un voisin malchanceux qui n'a plus rien à perdre, elle met au point un plan d'évasion. Mais Strickland ne l'entend pas de cette oreille. Et les Russes sont bel et bien sur l'affaire...

    Le fantastique, la romance et l'horreur s'entremêlent dans une histoire d'amour obsédante et tragique, qui a remporté le Lion d'or du meilleur film à la Mostra de Venise en 2017.

    « Plus que tout autre chose, cette histoire est une ode à l'idée que la liberté et la grâce peuvent être conquises, mais seulement après avoir brisé les chaînes de la défiance et de la peur. La Forme de l'eau nous entraîne dans un rêve profond. » - Time
    « Ce joyau méticuleusement taillé est l'oeuvre la plus réussie de Guillermo del Toro depuis Le Labyrinthe de Pan. » - Hollywood Reporter
    « Un portrait tout en sensibilité des amours hors des sentiers battus, dont le côté transgressif n'entame ni le réalisme ni la force. » - Vanity Fair
    « Vibrant et enchanteur. » - Variety

  • La voix d'Alice

    Alice Peterson

    • Milady
    • 17 Octobre 2018

    « Percutant et poignant jusqu'aux larmes. L'auteure nous fait passer par toute une gamme d'émotions qui sonnent juste. » - Dani Atkins
    Lorsque l'avenir ne vous sourit pas, il devient encore plus indispensable de rêver.
    Tom tombe amoureux d'Alice, une jeune femme lumineuse, dès le premier regard. Véritable rayon de soleil pour tous les gens qui l'entourent, Alice semble avoir tout pour être heureuse. Mais la jeune femme est différente des autres. Atteinte d'une maladie génétique incurable, sa vie n'est qu'une suite de complications et d'incertitudes. Néanmoins, Alice refuse d'être prise en pitié. Tout ce qu'elle veut depuis toujours, c'est chanter ! Rêve qu'elle est bien déterminée à réaliser malgré les autres, les obstacles et la vie.
    « Magnifique ! » - Sunday Times
    « Ce roman mettant en scène une héroïne animée d'un courage indomptable et d'une farouche détermination est un hymne à la vie. » - Rowan Coleman
    « J'ai vu Alice sur scène au club 606 en 2002. Son histoire et sa musique font vibrer une corde sensible chez moi. Alice est une source d'inspiration pour nous tous ! » - Robbie Williams
    « Un roman stimulant qui met de bonne humeur. Il a pour sujet une jeune femme extraordinaire qui refuse de se laisser intimider par les obstacles qui se dressent entre elle et l'homme qu'elle aime, entre elle et son rêve. » - Julie Cohen
    « Un très beau roman sur la vie de la merveilleuse d'Alice Martineau. Je l'ai refermé les larmes aux yeux et plus confiante en la vie. » - The Sunday Times
    « Une belle et grande histoire d'amour et de courage. » - My Weekly
    « La Voix d'Alice est un portrait vivant de l'âme d'Alice. Ce livre, mon préféré cette année, m'a émue aux larmes. » - Lizzy Ward Thomas

  • Imajica

    Clive Barker

    « Qualifier Clive Barker d'"écrivain d'horreur" reviendrait à qualifier les Beatles de groupe de musique garage... Il est le grand conteur de notre époque. Il connaît non seulement nos plus grandes peurs, mais sait aussi ce qui nous ravit, nous excite, et ce qu'il y a de vraiment sacré en ce monde. Sa prose est tour à tour bizarre, obsédante et superbe. » Quentin Tarantino

    « Le talent de Clive Barker me laisse sans voix. Il donne l'impression que le reste d'entre nous n'a fait que dormir ces dix dernières années. » Stephen King


    Bienvenue dans le monde fantastique et envoûtant d'Imajica...


    Imajica est un récit épique sans comparaison : vaste dans sa conception, détaillé à l'extrême dans son exécution et apocalyptique dans son dénouement. Au coeur de cet univers foisonnant se trouve un artiste à la beauté vénéneuse, Gentle, dont la vie est bouleversée lorsqu'il fait deux rencontres. Celle de Judith Odell, une femme qui a le pouvoir caché d'influer sur le destin des hommes. Et celle de Pie'oh'pah, un mystérieux assassin, issu d'une dimension parallèle.

    Cette dimension forme l'une des cinq strates qui composent l'immense système d'Imajica. Des mondes totalement différents de celui que l'on connaît, mais qui sont peuplés, dominés et hantés par des espèces intimement connectées aux nôtres. Alors que Gentle, Judith et Pie'oh'pah sillonnent Imajica, ils remontent la piste d'une série de crimes, de disparitions et de trahisons qui changeront leur perception de la réalité pour toujours...

    « Imajica est un récit à couper le souffle à la fois épique et métaphysique : le maître s'est surpassé. » Kirkus Reviews


    Prix Julia Verlanger

empty