• En classe de 3e, Mohammed-Ali est discret et populaire. Pour lui, le collège ça roule. Tranquille. En apparence du moins, car il a une vie secrète. La nuit, il sort de chez lui pour aller taguer. Et surtout, il est amoureux d'Aimée, qui ne pense à rien d'autre qu'au football. Comment faire pour qu'elle le remarque ? Par chance, Mohammed-Ali peut compter sur le soutien de Lina et Margaux. En amour comme au football, il faut un plan de jeu. Il faut avoir du style.Il va inviter Aimée à voir un match au Stade de France.

  • Oh ! Voilà ma poule qui déboule avec son pull. Waouh, n'est-ce pas ma poule la plus cool avec son pull ? C'est un pull pour poule tout doux en poil de toutou. Et que fait ma poule quand son pull en poil de toutou lui chatouille le cou ?
    Un album tout chou, à destination des enfants entre 2 et 4 ans, pour rire et jouer avec les mots.

  • Des traductions du niveau de Google Traduction, comprenant erreurs et traductions automatiques et littérales ponctuées de jeux de mots savoureux.
    Vous rêvez d'améliorer votre maîtrise des langues étrangères et de devenir le Nelson Monfort des temps modernes ? Ce petit livre ne vous y aidera sûrement pas, mais il vous apprendra à foirer vos traductions avec humour !
    Glad to meet you. --> Heureux de vous viander. I don't care about English food. --> Je m'en fiche and chips. They choose Trump for president. --> Ils ont choisi de se tromper de président. I made a trip to Caen. --> J'ai préparé des tripes de Caen. It's party time. --> C'est l'heure de partir. Un homme à tout faire --> Iron ManGrâce à ce petit livre, n'ayez plus peur des langues étrangères ! Découvrez plus de 150 traductions foireuses, drôles et décalées !

  • Cent sonnets

    Boris Vian

    Cent infâmes sonnets. C'est ainsi que devait s'appeler ce recueil à l'origine. Il comporte en réalité cent douze sonnets, rédigés au début des années 1940 par le jeune Boris Vian.
    Infâmes, ces poèmes ne le sont pas vraiment... sauf à considérer que les pieds de nez à la poésie, les alexandrins à treize syllabes et les calembours relèvent du sacrilège ! La poésie joyeuse de Boris Vian s'empare de toutes les thématiques chères à l'auteur - le cinéma, le jazz, les surprises-parties, l'anticléricalisme... - avec la même fantaisie langagière, le même humour où point parfois un brin de mélancolie. On y retrouve, en germe, le parolier de génie que deviendra Boris Vian.
    Dans le manuscrit autographe des Cent Sonnets conservé à la BnF figurent des illustrations réalisées à l'époque par Peter Gna, le beau-frère de Boris Vian. Cette édition présente pour la première fois au public le texte avec ces dessins burlesques qui l'ont toujours accompagné dans le plus grand des secrets.

  • Augustine aime le piano, la danse et le silence du CDI. Elle n'aime pas les salsifis, les haricots beurre, les « mous-loukoums » et les filles qui parlent constamment de « doudounes ». En plus d'avoir douze ans et demi (ce qui n'est pas rien), Augustine voit des mots partout, des mots tout le temps, en long en large et en ruban. Des mots qui jusque dans son sommeil l'enquiquinent, qui font des vrilles, des bonds, des rimes. Si au moins ça pouvait l'aider à écrire sa rédaction pour demain. Mais non, rien. Ce soir, dimanche, les mots lui manquent, et c'est le syndrome de la page blanche. Boule au ventre, petit vélo, insomnie ; elle a beau se creuser le ciboulot, consulter son dico, c'est le vide intersidéral sur sa copie. Alors cette nuit, au fond de son lit, Augustine se demande si tout ça est bien normal, si elle ne souffrirait pas d'une sorte de maladie.

  • Connais-tu Fifolette ? C'est une drôle de fée dont la baguette est cassée. Ce matin, elle a décidé de fabriquer un cadeau pour sa maman, mais quand elle demande de la colle, elle se retrouve à l'école... au CP chez les sorciers ! Une fée chez les sorciers, comment cela va-t-il se terminer ?

  • Connais-tu Fifolette ? C'est une drôle de fée dont la baguette est cassée. À chaque fois qu'elle prononce une formule magique, il lui arrive une histoire fantastique. Aujourd'hui, Fifolette veut remporter un concours du meilleur animal savant. Pour dresser Mouton, elle décide de l'emmener au musée. Mais ils se retrouvent... dans une fusée ! C'est parti pour un drôle de voyage dans les étoiles !

  • La langue est l'un des systèmes de représentation clés à partir desquels nous construisons nos modèles mentaux du monde. Elle a une influence considérable sur la façon dont nous percevons la réalité et réagissons à ce qui nous entoure. Ce livre traite de l'impact qu'ont les mots et les schémas de langage sur nos vies. Ils présentent des schémas élaborés à partir de la modélisation des structures de langage de personnalités telles que Socrate, Karl Marx, Abraham Lincoln, Mahatma Gandhi, Adolph Hitler, Milton Erickson et Jésus de Nazareth. Ces «  recadrages verbaux  » constituent un puissant outil de persuasion et de changement de croyances par la conversation.

  • "Tony les animots" est une série délirante basée sur un humour décalé, grouillant de gimmicks, jeux de mots et de références en tout genre. Après trois saisons diffusées sur Canal + et disponibles sur YouTube, c'est cette fois dans les pages d'une bande dessinée que ce journaliste un peu particulier donne rendez-vous à sa communauté !
    À mi-chemin entre reportage animalier complètement foutraque et voyage aux péripéties tout à fait absurdes, les aventures de Tony ne manquent ni d'humour ni de rebondissements !
    Depuis les rives de la Deb'île jusqu'aux confins des dangereuses cités du Nulle-Paraguay en passant par les profondeurs de la Mer-Ique et de ses Big-maquereaux, il brave la peur, les éléments et son manque flagrant de jugeote pour nous faire découvrir toujours plus d'animots incroyables. Le taciturne Hibours, les virulents Lapintermittants ou encore la mystérieuse Girafouine, ils sont tous au rendez-vous de cette bande dessinée vraiment pas comme les autres !
    Avec un trait efficace à la South Park et un humour très générationnel, "Tony les animots" reprend les codes qui ont fait le succès du programme court dans des pages foisonnantes, à lire et à relire.

  • Au secours ! Un voleur très très bête a kidnappé Fifolette pour lui voler sa baguette ! Mais quand le voleur demande un gros diamant, apparaît... un éléphant !

  • Attention, cet imagier n'a rien d'un livre sage. Il est complètement toqué ! Sous un arbre dessiné, c'est "hippopotame" qui est marqué. Il nous montre un cochon et nous dit que c'est une carotte ! Et quand, sous un château, il est écrit le mot "papillon", on se dit que vraiment cet imagier ne tourne pas rond ! Un livre malin, plein d'humour et de finesse, pour jouer et rire avec les mots.

  • Connais-tu Fifolette ? C'est une drôle de fée dont la baguette magique est cassée.
    Elle voudrait offrir des bonbons à son copain Mouton.
    Abracadabra, Fifolette veut faire apparaître du réglisse... mais elle se retrouve dans un commissariat de police !

  • 36 poèmes inspirés de la vie quotidienne sont à découvrir dans ce beau recueil, qui se lit comme un journal intime. Un pêle-mêle de pensées, parfois cocasses et joyeuses, parfois mélancoliques et sombres, pour une véritable ode à la douceur de l'enfance.

  • Après la série des Histoires pressées, devenues aujourd'hui un classique de la littérature jeunesse, Bernard Friot fait un détour par la poésie. Ce serait même plutôt la poésie qui vient à lui. On le retrouve en effet ici tel qu'en lui-même. Avec son ironie parfois grinçante, son sens du sarcasme, son humour décalé, mais aussi sa pudeur, sa discrétion, sa façon inimitable d'en dire tant en si peu de mots.

  • Une compilation de contrepèteries hilarantes, par le maître du genre Joël Martin !
    Dans ce quatrième tome, Joël Martin nous propose une nouvelle série de contrepèteries cocasses, parfois parfaitement inonncentes, parfois carrément coquines... En voici un avant-goût :
    L'abeille fuit les fagots
    La bègue fuit les fayots
    Ce Danois lit Kant
    Ce Cannois lit Dante
    Un vilain quolibet qui brise
    Et un vilain colibri qui baise

  • Le Petit Livre qui joue avec les mots, pour envisager le monde d'une toute nouvelle façon !Plus de 150 nouvelles expressions à décypter et à adopter, pour le plaisir des zygomatiques !
    On ne dit plus Un paravent.
    On dira plutôt Le premier à quitter une soirée.
    On ne dit plus La jeune fille au pair.
    On dira plutôt L'infirmière est au bloc.
    On ne dit plus Il est censeur.
    On dira plutôt C'est un fils unique.

  • Hugo prend son petit déjeuner avec sa mère et sa soeur Lou. Tandis qu'il verse du lait sur ses céréales, il se passe quelque chose d'incroyable : un génie saute de son bol et lui propose de réaliser trois voeux. Mais quand Hugo lui demande une console, il obtient... une casserole !

  • Roman philosophique et humoristique, tant sérieux que parodique, Bayamus narre les aventures d'un mutant à trois jambes, dont l'une équipée d'un patin à roulettes, qui désire créer et propager une nouvelle espèce. Cheminant vers le Théâtre de la Poésie Sémantique dans un Londres fantastique, notre héros croise la route de prostituées sémanticiennes, de monstres fervents de poésie en vers, une étrange femme à sept doigts ou encore des policiers rubiconds adeptes de la traduction instantanée. Car si l'humour est au centre de cet ouvrage, il fraie une voie royale à une réflexion sur les rouages et les absurdités du langage. L'auteur se joue des mots, de ses personnages mais aussi des lecteurs, les malmène et les distord. Car c'est la force des génies d'être sérieux sans en avoir l'air !

  • Ce matin-là, la voisine sonne, catastrophée : la nounou de son bébé est très en retard. Heureusement, la fée Fifolette, le prince et Mouton sont ravis de s'occuper de lui. Prendre soin d'un bébé ? Rien de plus simple quand on a une baguette magique... enfin, sauf si elle est cassée !

  • La fée Fifolette est très occupée : aujourd'hui, toute sa famille vient faire la fête chez elle... Mais pourquoi ? Fifolette a oublié. Avec sa baguette magique cassée, elle veut préparer un déjeuner. Mais comme sa baguette n'en fait qu'à sa tête, ce sont des instruments de musique qui apparaissent. Et tu peux les écouter pour de vrai !

  • Villes, lieux-dits ou hameaux aux noms plus ou moins imagés... C'est dans ce joyeux terreau que deux amoureux des mots ont puisé pour entremêler bourgs et calembours, recréant de malicieux jumelages, proverbes, chansons ou anecdotes historiques.
    Vous laisserez-vous tenter par les cures d'Hadol et Sens ? Et savez-vous comment se nomment les habitants de Poivres (10) ? Ce joyeux Fourtou (11) convie à un délicieux tour de France des villes peu communes.

  • " Les malades ont leurs maux à dire ! "
    Les meilleurs jeux de mots, perles, calembours dans le domaine de la médecine !
    Plaisanteries de couloirs, scènes de pharmacies, brèves de consultations... plongez-vous dans notre sélection hilarante des meilleurs jeux de mots !
    ·
    " Il fait chaud dans votre pharmacie, on se croirait dans un zona ! "
    " Au cinéma, les pharmaciens ne viennent que pour le générique! "
    " Je voudrais quelque chose pour ma femme qui s'est fait une luxure au bras "
    " Bonjour, parlez-vous anglais?" / "Oui, pourquoi?" / "Avez-vous des Kleenex? "
    " Marcher, faire du sport, rien de tel pour avoir une embellie pulmonaire ! "


  • Soyez swag, découvrez l'argot !

    Soyez swag, découvrez l'argot !

    Une langue verte, fugitive, périssable, multiple, codée, cocasse, riche, savoureuse, arme de transgression et de provocation massives, qui joue avec les mots... et les nerfs des pudibonds. Ce " latin des affranchis ", cette langue parfois étrangère, est notre deuxième langue (très très vivante) à tous et donne des couleurs à la vie.
    Des prémices de son histoire jusqu'aux évolutions les plus récentes, des subtilités de son fonctionnement jusqu'à la beauté et même la poésie de ses expressions, L'Argot pour les Nuls vous entraîne dans un voyage merveilleux au coeur du pays des argots, sans cuistrerie, sans prise de tête et en " s'enjaillant " un max !

  • Faut-il se raser le matin ?
    Excédé des railleries sur sa barbe, l'empereur Julien répond à cette question épineuse par une satire, le Misopogon, autrement dit « l'ennemi de la barbe ».
    Au IVe siècle, la barbe d'un empereur est polémique. Au XIXe, en France, il faut « porter l'impériale » pour être à la semblance du premier président de la République. Au XXIe un candidat confie qu'il pense à la magistrature suprême tout en se barbifiant. La barbe est une arme politique à double tranchant : bien taillée et à la mode, elle est redoutable, anachronique, elle est un fardeau.
    De la Rome des Césars au palais de l'Élysée, ce petit précis de poilitique, riche d'anecdotes piquantes et de jeux de mots finement aiguisés, fait débattre des intervenants de tout poil - Montaigne, Ibsen, Yourcenar, mais aussi Mahomet, Gillette et Pierre Dac -, et entraîne son lecteur dans les recoins les plus désopilants de l'histoire.

empty