• « Si je m'autorisais à t'aimer, mes sentiments pour toi me consumeraient. Il n'y aurait plus que toi dans ma vie. J'aurais constamment peur que tu cesses de m'aimer. Et, si tu le faisais, j'en mourrais. »
    En 1960, quand Jennifer Stirling se réveille à l'hôpital, elle a tout oublié. L'accident de voiture, son mari, son nom... Alors qu'elle cherche à comprendre pourquoi elle n'est qu'une figurante dans sa propre vie, elle retrouve une lettre d'amour.
    Son correspondant mystérieux, qui signe d'un simple « B », semble prêt à tout pour elle.
    Quarante ans plus tard, Ellie Haworth découvre ces bouleversants mots d'amour dans les archives du journal pour lequel elle travaille. À mesure qu'elle découvre la correspondance de ces amants, Ellie brûle de savoir comment s'est terminée leur histoire - et, par la même occasion, si celle qu'elle vit vaut vraiment le détour. La dernière lettre bouleversera leur vie à tout jamais.
    « Un roman désespérément romantique qui vous laisse plein d'espoir. » Chicago Tribune
    « À travers cette incroyable histoire d'amour, Moyes prouve que quelques mots suffisent à vous briser le coeur ou à vous donner un second souffle. » Marie Claire

  • Chère Alice

    Cécilia Dutter

    • Milady
    • 21 Octobre 2016

    « Une remarquable joute épistolaire. » Le Magazine des livres
    Au cours d'un dîner mondain, Alexandre s'éprend d'Alice. Un problème se pose : Alice n'envisage pas de vivre une relation adultère avec le mari de sa meilleure amie. D'ailleurs, elle le trouve trop vieux, trop brutal dans l'expression de son désir. Mais Alexandre ne se laisse pas désarçonner par ses réponses assassines. Touchée par sa persévérance, sa correspondante finit par lui révéler les arcanes du désir féminin. Mais le désir qui naît alors entre eux n'est-il pas condamné à rester inassouvi ?
    « Une analyse subtile des mystères de l'âme et du pouvoir des fantasmes. » Service littéraire
    « Une invitation à un exquis voyage des sens. » La Revue littéraire

empty