Littérature générale

  • Années trente, alors que dans la chaleur de la Louisiane, ses ennemis manoeuvrent pour prendre sa place, Willie Stark, «l'enfant humilié» devenu gouverneur, se découvre un nouvel adversaire : le vertueux Juge Irwin. Le Boss charge alors Jack Burden, narrateur cynique en quête de sens, du fardeau de déterrer la vérité, car dans un monde de corruption « il y a toujours quelque chose à déterrer ». Mais déjà le Temps agit, le passé met en place le futur et tous les hommes du roi montent sur scène pour la tragédie à venir. De l'angélique Anne Stanton, à la diablesse Sadie Burke en passant par Adam l'esthète et Sugar-Boy le porte flingue, chacun jouera son rôle dans ce magistral roman à l'écriture époustouflante, qui de la vie donne son image la plus juste et poignante : celle de la fragilité.

    Robert Penn Warren (1905-1989) est ne a la frontiere du Kentucky et du Tennessee, du Nord et du Sud, mais c'est dans l'histoire du Sud qu'il trouve ses racines. Avant d'etre romancier, il étudit a Yale et a Oxford, devient poete et critique, puis professeur de litterature. Il a dirige pendant plusieurs annees la Southern Review. Il a obtenu trois fois le prix Pulitzer, comme romancier de Tous les hommes du roi (1946) et deux fois en poésie pour Promises (1958) et Now and Then (1979).

  • « Savez-vous où il est, ce métèque ? » Et, avant qu'elle ait eu le loisir de répondre, prise dans son extase, il marcha sur elle et, à brûle-pourpoint : « Eh bien, il est mort ! Voilà où il est ! »
    Elle reprenait conscience et le regardait avec un sourire de pitié indulgente.
    « Mort ! Sur la chaise électrique. Coupable et exécuté ! Et vous savez pourquoi ? »
    Le drame dont voici l'épilogue forme la trame du roman, qui s'ouvre sur l'arrivée d'Angelo, un jeune et beau Sicilien, dans ce Tennessee où Cassie vieillissante veille son mari impotent.
    Un roman de Robert Penn Warren ne se laisse pour autant jamais réduire à une simple intrigue. Les personnages sont à vrai dire nombreux, les situations admirablement mises en place, aussi bien que les paysages ; et le pouvoir de fascination, dans un monde où le temps paraît figé, relève du plus grand art romanesque, celui qui porte la réalité à hauteur du mythe. Amours lavées dans le sang et relents de racisme habitent le roman tragique et envoûtant de Warren.
    Robert Penn Warren (1905-1989) est, comme Faulkner, un écrivain du Sud des États-Unis. La plupart des intrigues de ses romans ont lieu dans deux États : le Kentucky et le Tennessee. Il reçoit en 1947 le Prix Pulitzer du roman pour son plus célèbre roman Les Fous du roi (All the King's Men, 1946), puis le Prix Pulitzer de la poésie en 1957 et 1979. Il est le seul homme de lettres à avoir été récompensé dans ces deux catégories.

  • Winner of the Pulitzer Prize, Robert Penn Warren's tale of ambition and power set in the Depression-era South is widely considered the finest novel ever written about American politics.All the King's Men traces the rise and fall of demagogue Willie Stark, a fictional character loosely based on Governor Huey "Kingfish" Long of Louisiana. Stark begins his political career as an idealistic man of the people but soon becomes corrupted by success and caught between dreams of service and an insatiable lust for power, culminating in a novel that Sinclair Lewis pronounced, on the book's release in 1946, "one of our few national galleries of character."

empty