La Pastèque

  • La semaine de Marin débute avec le vol de son
    sandwich préféré : celui au jambon-cheddar-laitue!
    Quel malfaisant a pu commettre un acte aussi cruel?
    Pour ne pas mourir de faim, Marin doit tendre un piège au voleur...

  • L'arbragan

    Jacques Goldstyn

    Quand on est un petit garçon pas comme les autres et que cette différence ne nous embête pas, on peut très bien se lier d'amitié avec un arbre et l'appeler Bertolt. Il est un chêne très vieux et son immense feuillage est non seulement une cachette mais aussi une maison, un labyrinthe ou une forteresse. Un jour, un nouveau printemps arrive et Bertolt meurt. Quand un chat ou un oiseau décèdent, on sait quoi faire, mais pour un arbre, on fait quoi?

  • En volant près d'un bateau de croisière, une mouette attrape au vol un aliment jusque-là inconnu. C'est pointu, salé et très croustillant. Le coup de foudre est immédiat. Mais où retrouver cette nourriture bizarre ? Complètement aveuglée par ce goût si envoûtant, la mouette ne se doute pas un seul instant des résultats néfastes que peut avoir une diète riche....en chips ! La mouette aux croustilles est un livre amusant sur les effets négatifs de la malbouffe.

  • Alpha

    Isabelle Arsenault

    Connaissez-vous le code alpha international ? Aussi nommé Alphabet phonétique de l'Otan, il est utilisé au sein de nombreuses professions en lien avec l'aviation ou les services de secours comme les pompiers, la police ou encore la Croix Rouge. Ce langage est officiel puisque chaque lettre de l'alphabet correspond à un seul et même mot dans le monde entier.Voici donc un abécédaire international qui donne la possibilité de se familiariser et de s'amuser avec un langage codé. Une idée géniale qui nous a permis de vendre Alpha dans 8 pays avant même sa parution en français. Et devinez quel mot est utilisé pour la lettre Q...

  • 184 rue Beaubien

    Cyril Doisneau

    Un jeune Français décide de changer de vie. Destination : Montréal, Québec. Dans sa valise : papier, crayons et plumes pour plus tard. Pour le moment il s'agit de trouver un travail, puis un logement...

    Cyril Doisneau nous convie à découvrir et à suivre son quotidien de nouvel immigrant...

  • Ah l'amour! On cherche l'oiseau rare, le coup de foudre ou l'amour à distance; il y a tant de variations dans le sentiment amoureux... Yves Pelletier nous propose un concept original sur ce thème. Il explore les relations humaines avec humour et fantaisie et livre un constat singulier sur les différentes façons d'aimer. Le plus grand pouvoir qui soit est-ce l'amour ou le rire?

  • À vingt ans, Antonio arrive au Canada par bateau. Il est immense et très, très fort. Il mesure un mètre quatre-vingt-treize et pèse 225 kilos. Le Grand Antonio aime montrer sa force; il tire des autobus bondés de gens avec ses cheveux et combat des champions japonais. Ses cheveux sont des tresses épaisses et lorsqu'il met des tiges de métal à l'intérieur, elles deviennent des antennes qui lui permettent de communiquer avec les extraterrestres!

  • Tout le monde sait que tabarnak est un gros mot. Le papa de Jules l'utilise très très rarement. Il faut qu'il soit méga fâché, comme aujourd'hui. Pourquoi on n'a pas le droit de prononcer ce mot-là? Et d'où ça vient le mot tabarnak? Est-ce un gros monstre préhistorique, une maladie mortelle qui provoque des bubons ou le nom d'un terrible dictateur?

    Grâce à l'intervention de monsieur le curé, Jules et ses amis vont trouver réponse à leurs questions: le tabarnak habite dans l'église! Prêts à déguerpir au moindre signe de danger, le petit groupe d'amis visite alors une église pour la première fois...

  • Il était une fois un garçon prénommé Martin, qui n'aimait pas le changement. En fait, ce n'est pas tant qu'il n'aimait pas le changement, mais plutôt qu'il ne le connaissait pas. Martin vivait avec sa famille dans une ville jolie, mais prévisible.

    Jusqu'au jour où un certain Monsieur Flux fit son entrée dans le quartier à bord d'une vieille caravane bruyante. Non seulement Monsieur Flux connaissait le changement, mais il en était friand.

  • Une dame âgée a renoncé aux fêtes de Noël. Elle préfère désormais rester bien confortablement chez elle. Ainsi, elle ne risque pas de s'exposer à tous les dangers comme glisser sur un trottoir glacé, attraper la grippe ou se faire attaquer par un brigand. Au moment où elle s'apprête à prendre un repas bien tranquillement assise devant sa télévision, on sonne à sa porte...

  • Hélène est victime de harcèlement et d'intimidation à son école. Elle trouve alors
    refuge dans le monde de Jane Eyre, le premier roman de Charlotte Brontë...

  • Joseph a cinq ans et parfois il fait des bêtises, comme la plupart des petits garçons. Quand Joseph fait une grosse bêtise, sa maman le gronde, comme le font la plupart des mamans. Il arrive aussi que les enfants que l'on réprimande, ronchonnent et rouspètent, comme le petit Joseph Fipps!

  • Une petit souris a perdu son ami parce qu'un chat l'a mangé. Elle ne pourra plus jouer avec lui. Comment le dire à sa maman? Elle avait pourtant prévenu qu'il y avait un chat. Elle avait bien dit de jouer près de la maison et de ne pas trop s'éloigner...

  • La buanderie, c'est nouveau pour Renaud. Depuis que son papa a emménagé dans son nouvel appartement, ils doivent se rendre à la buanderie de Monsieur Li pour faire leur lessive. Renaud n'aime pas ça : laver son linge sale en famille, c'est plus rigolo... sauf quand Lily Bottes de pluie est là!

  • La mer

    Marianne Dubuc

    La mer est un récit muet où l'invitation au voyage prend la forme d'une course poursuite des plus inusitées!

  • Virginia, la soeur de Vanessa, est d'humeur féroce - elle grogne, elle hurle à la lune et elle fait des choses très étranges. Elle est prise d'un cafard si intense que toute la maison semble sens dessus dessous. Vanessa fait tout ce qu'elle peut pour lui remonter le moral, mais rien n'y fait. Jusqu'à ce que Virginia parle à Vanessa d'un lieu imaginaire, un endroit merveilleux nommé Bloomsberry...

  • Sa maman est une cuillère. Son papa est une fourchette. Lui, il est un peu des deux. Voici Fourchon !

    Fourchon détonne. Dans sa cuisine, les cuillères sont des cuillères et les fourchettes sont des fourchettes. On ne se mêle pas aux autres. Il a beau tenter de passer pour une cuillère, puis pour une fourchette, Fourchon n'est jamais choisi lorsque vient le temps de se mettre à table.

    Il semble condamné à un destin de tiroir... jusqu'à l'arrivée, un beau jour, d'une chose malpropre qui ne se soucie pas des coutumes de la coutellerie. Fourchon trouvera-t-il enfin sa place à table ?

  • Gla, gla, gla...
    Et ça rime à quoi tout ça,
    hein ? 17 jours de balade de
    haute mer à dos de tortue.
    Juste pour me les geler !

  • Valentin

    ,

    Une petite ville, une rue paisible; des enfants jouent au hockey. Un chien essaie d'attraper la balle. De la fenetre de sa cuisine, Stephanie, 34 ans, vetue de pantalons de jogging et d'un t-shirt observe les enfants jouer tout en finissant de preparer un copieux dejeuner. La mine reveuse, elle sourit tristement: son chum, allergique aux chats, l'a mise au defi... Stephanie a choisi le chat.

    Le scenario d'Yves Pelletier a abouti entre les mains de Pascal Girard. Une rencontre logique entre deux univers qui ne semblent pas si distant...

    Premiere incursion d'Yves Pelletier dans la bande dessinee et troisieme titre de Pascal Girard a La Pasteque. Valentin devrait plaire aux agents d'immeubles, aux pigistes, aux chats et faire la promotion des antihistaminiques.

  • Justine

    Iris

    Justine n'est pas une histoire héroïque. Ce n'est pas une histoire de guerriers qui parcourent l'univers. Ce n'est pas l'histoire d'un agent secret qui doit sauver les États-Unis. Ce n'est pas l'histoire d'un monde magique où des trolls combattent les elfes. C'est une histoire qui aurait pu arriver à chacun de nous... C'est l'histoire de Justine, qui arrive dans une ville qu'elle ne connaît pas et qui doit essayer de s'adapter dans ce nouvel univers.



    Justine se situe dans une communauté fragmentée et sans repères. C'est dans ce contexte qu'Iris aborde la solitude, la marginalité, les difficiles relations humaines et l'aliénation par le travail.



    Justine est la première publication d'iris à la Pastèque.

  • Vogue la valise t.1

    Siris

    Vogue la valise, une saga familiale déchirante, se veut le récit touchant d'un père alcoolique qui entraîne dans son malheur toute sa famille et surtout La Poule, alter ego autobiographique de Siris,
    Les pieds bien ancrés dans la réalité et l'oeil planant bien haut, Siris jette un regard poétique, acide et autobiographique sur son enfance.
    Premier véritable roman graphique de l'auteur, celui-ci a mis plus de trois ans à pondre, dans un style chargé et avec une grande créativité narrative, un premier tome fort émouvant. La série comportera deux tomes.

  • Paresse

    Pascal Girard

    En 2006, Pascal Girard réalisait une bande dessinée de façon quotidienne sur son site internet. L'exercice a duré six mois à raison d'un strip par jour! Avec son style graphique qui peut faire passer Sempé pour un pointilliste et son humour direct et efficace, Pascal Girard rate rarement sa cible. En quelques traits, il réussit avec quatre cases de magnifiques petits instantanés. Une poésie du quotidien touchante et humoristique comme on les aime à La Pastèque!

  • Danger public

    Leif Tande

    Persuadé que le type attablé au restaurant d'en face en veut à sa vie, un barbier échafaude une série de scénarios pour sauver sa peau. Malheureusement, plusieurs obstacles se dressent sur son chemin. Et... le danger ne vient pas toujours d'où l'on pense !





    "Ce one-shot nous rend joyeusement complices d'élucubrations sanglantes et délicieusement dénuées de toute culpabilité. Après cette lecture, vous ne regarderez plus votre coiffeur du même oeil..."



    -Canal BD-

empty