Meilleures Ventes

  • 1. L'étranger qui vient ; repenser l'hospitalité

    La condition d'étranger est appelée à se répandre. Mais la mobilité que l'on se plaît à célébrer se heurte aux frontières que les États-nations dressent face aux " migrants ", traités en ennemis plutôt qu'en hôtes.
    Mis en demeure de pallier l'hostilité de leurs gouvernants, beaucoup de citoyens se sont retrouvés acculés à faire quelque chose : accueillir, nourrir ou transporter des voyageurs en détresse. Ils ont ainsi réveillé une vieille tradition anthropologique qui semblait endormie, celle de l'hospitalité. Cette façon d'entrer en politique par la petite porte de chez soi qu'on ouvre montre toutefois ses limites. Chaque hébergement est une goutte d'eau dans l'océan de l'errance globale et la faveur dont procèdent de tels gestes ne saurait durablement faire office de sauf-conduit.
    Michel Agier nous invite à repenser l'hospitalité au prisme de l'anthropologie, de la philosophie et de l'histoire. S'il en souligne les ambiguïtés, il révèle aussi sa capacité à déranger l'imaginaire national. Car l'étranger qui vient nous demande de penser autrement la place de chacun et chacune dans le monde.
    Michel Agier est anthropologue, chercheur à l'Institut de recherche pour le développement et directeur d'études à l'EHESS. Il dirige le programme Babels (Agence nationale de la recherche, 2016-2018). Il a notamment publié Gérer les indésirables (Flammarion, 2008) et La Condition cosmopolite (La Découverte, 2013).

  • 2. Mongolie

    Mongolie

    Marc Alaux

    Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre.
    D'abord l'étourdissement des steppes. Ces paysages infinis. Cette liberté unique, chérie par les cavaliers nomades. La Mongolie est un rêve qui vous porte aux confins de notre monde. Sa seule évocation vous transporte dans le froid glacial des hivers les plus rigoureux de la planète. Mais ce pays n'est pas que cela : l'instauration de la démocratie et son entrée dans l'économie de marché après 1990 ont engendré de profondes mutations. La Mongolie, coincée entre l'ours russe et le dragon chinois, imprégnée du culte et de la légende de Gengis Khan, a toujours survécu à ceux qui prétendaient la conquérir et l'asservir. Ce petit livre n'est pas un guide. Il raconte la Mongolie que Marc Alaux a passé des années à arpenter à pied. Il dit le coeur mongol, les superstitions, les croyances, la force qui se dégage des steppes et d'un climat si rude. Parce que pour comprendre l'âme mongole, avoir le goût de l'infini - et vouloir le transmettre - est juste indispensable. Un grand récit suivi d'entretiens avec Isabelle Charleux, Nomindari Shagdarsu¨ren et Naraa Dash.
    Un voyage historique, culturel et linguistique pour mieux connaître les steppes mongoles. Et donc mieux les comprendre.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Marc Alaux est éditeur et libraire à Transboréal. Sa passion du peuple mongol, dont il étudie la langue et l'histoire, fait de lui un décodeur accompli de l'âme du pays du Ciel bleu. Il est l'auteur, le rewriter ou l'annotateur d'une dizaine d'ouvrages dont Ivre de steppes, Un hiver en Mongolie (Transboréal, 2018) et Proverbes & dictons de Mongolie (Géorama, 2018)

  • 3. L'oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique

    L'OEuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique annonce, dès son titre, le tournant opéré par la modernité : Benjamin montre dans cet essai lumineux que l'avènement de la photographie, puis du cinéma, n'est pas l'apparition d'une simple technique nouvelle, mais qu'il bouleverse de fond en comble le statut de l'oeuvre d'art, en lui ôtant ce que Benjamin nomme son "aura". L'auteur met au jour les conséquences immenses de cette révolution, bien au-delà de la sphère artistique, dans tout le champ social et politique. Un texte fondamental, dont les échos ne cessent de se prolonger dans les réflexions contemporaines.

  • 4. Anne & Jack, tome 2 : Chaînes et chaos

    Charleston, 1701.
    Après s'être réfugiée quelques mois dans la plantation de son père, Anne Cormac monte un nouvel équipage afin de porter secours à Jack.
    Cette fois-ci, elle prend la mer avec d'anciens compagnons et de nouveaux venus, dont Rosie, ancienne esclave de maison, qui découvre la liberté.
    Mais le chemin jusqu à Jack est parsemé de défis et Anne devra faire face à de nombreux ennemis : pirates, esclaves en révolte ou créatures légendaires...
    Jack parviendra-t-il à attendre son retour sans succomber à la malédiction du Kraken ?

  • 5. Anne et Jack t.3 : l'espionne et l'araignée Nouv.

    Nassau, 1703

    Après une année de calme au coeur des Caraïbes auprès de Jack, Anne rassemble son équipage pour ce qu'elle pense être leur ultime mission : renvoyer le Léviathan dans son monde originel.
    Un nom se murmure parmi les pirates, celui de l'Araignée. Femme ou bien sorcière, elle pourrait être la clef de leur réussite.
    Cap vers les mers du Nord, le Red Queen jette d'abord l'ancre à Londres, où Anne espère retrouver la trace de sa mère.
    Un périple dangereux s'annonce et Anne se rendra compte que les humains ne sont pas toujours ce qu'ils semblent être. Tour à tour traîtres ou bien alliés, elle ne pourra compter que sur elle-même et l'amitié de ses camarades pour déjouer les pièges de la créature recluse dans sa toile.

empty